Projet pédagogique de l’école de cirque.

 

Préambule

Notre projet pédagogique s’articule autour de fondements qui porteront les bases de notre enseignement, âge après âge, expérience après expérience.

 

On n’apprend rien à un enfant avant l’âge de six ans. En effet l’enfant apprend par lui même lors de ses expérimentations. On n’apprend pas à un enfant à marcher ni à parler. Au contraire, notre intervention dans son expérimentation risquerait d’entraver ses apprentissages. Notre rôle est de donner un espace de liberté, où l’enfant expérimente sous le regard bienveillant de l’adulte. Eventuellement nous impulsons une dynamique, une motivation, une envie, un cadre. Jamais nous ne faisons pour lui.

Après six ans, nous abordons l’enseignement. C’est à dire que nous cherchons à faire acquérir des connaissances, et des savoirs aux élèves. Cet enseignement passe par un travail d’acquisition technique, et de savoirs théorique et culturel. Nous partons du principe qu’il n’y a pas de but ultime, mais que le chemin parcouru est plus important que le but à atteindre. Chacun avance à son rythme, et selon sa volonté.

Passé un certain stade (cycle 3, perf, ados loisir) nous accompagnons les élèves dans leur apprentissage tout en continuant à leur enseigner des savoirs. Accompagner c’est aller avec. Cela implique que l’élève soit actif de son apprentissage. Accompagner une personne immobile c’est rester immobile à côté de lui. Cela ne nous empêche pas de questionner sa pratique pour qu’il se mette en mouvement. Mais jamais nous n’engagerons le mouvement pour lui. Nous ne ferons pas à sa place, mais avec lui.

Nous partons du principe qu’il n’y a pas une méthode d’enseignement, mais des méthodes d’enseignements. Le cirque a ça de bien qu’il n’a pas été formaté. Il a été enseigné de génération en génération de père en fils, de maitre à élève dans le monde entier. Il a une emprunte culturelle forte. Nous serons attentif à deux choses : la sécurité (il n’est pas acceptable de se mettre en danger) et le respect des corps de chacun (on ne se blesse pas).

 

  1. Eveil : Familiarisation psychomotrices

Proposer un cadre d’exploration psychomotrice. Les enfants apprennent grâce à leurs              expérimentations. Ils approchent leurs limites, apprennent à s’y confronter. Ils se familiarisent avec les objets, les gestes, les termes.

Le jeu tient une place centrale dans les ateliers. Laisser jouer, Jouer avec, Faire jouer.

 

L’éveil se décline en 3 ateliers différents, sous l’inspiration de « aides moi à faire seul »

 Tout notre projet pédagogique « de 0 à l’âge adulte » sarticule autour de cette expérience. Nous nadaptons pas lenseignement des arts du cirque aux plus jeunes, nous adaptons notre concept d’éveil et dautonomie dapprentissage aux plus âgés.

 

Petite enfance avec papa/maman : Pour les enfants 0-3 ans. Atelier dédié au jeu et à l’observation, au faire   ensemble et au laissé faire. Plus qu’un atelier, c’est une expérience. Nous proposons aux parents d’observer leur enfant dans notre univers circassien, de les laisser explorer sans intervenir, puis petit à petit de jouer avec, de faire des propositions, sans consigne ni contrainte, ce qui rend l’échec impossible.

 

Eveil parent/enfant – 3-4 ans pour que la séparation se fasse sans contrainte : Atelier avec les parents pendant le premier trimestre. Petit à petit la séparation s’opère. L’enfant dans son apprentissage laissera partir de lui même son parent. Ainsi les parents sont sollicités et sensibilisés à notre projet pédagogique et à notre méthode. C’est un espace de liberté où l’enfant joue avec son parent. Ensemble ils découvrent les objets de cirque et apprennent à les utiliser. Acrobatie, équilibre, aériens, manipulation d’objets. Il y a le moins possible de consigne.

 

Eveil pour des enfants de 4-6 ans : Atelier sans les parents. C’est un espace de liberté où l’enfant joue, explore et découvre les objets de cirque et apprends à les utiliser. Acrobatie, équilibre, aériens, manipulation d’objets. La consigne se fait plus présente sans pour autant devenir moteur de l’apprentissage. Se sont les capacités psychomotrices de l’enfant qui le fond progresser. En le laissant libre, nous n’empêchons pas son développement.

 

  1. Cycles : Acquisitions des savoirs faire, savoirs être, et savoirs

                                              

Savoir Faire Savoir Etre Savoirs
Manipuler des objets Connaitre, admettre et s’autoriser à dépasser ses limites Avoir des repères dans l’histoire des arts du cirque
Synchroniser et coordonner son corps Connaitre et mesurer la conséquence de ses actes Avoir des références passées et contemporaines parmi les acteurs du cirque
S’équilibrer Etre à l’écoute de son environnement, des autres, de sois même Avoir des références dans les disciplines artistiques transversales
S’exprimer Admettre et s’autoriser l’échec
Se sécuriser

 

Le cursus se veut pluridisciplinaire. Il est divisé en 3 cycles, avec des objectifs répartis sur les 3 cycles. La créativité et l’expression sont abordées en parallèle des acquisitions techniques.

Des temps de pratique libre sont proposés systématiquement pour individualiser les pratiques et

permettre l’exploration libre

 

2.1 Cycle 1 (et 1’)

 2.1.1 Pré- requis 

6 ans

9 ans pour le cycle 1’

2.1.2 Finalité 

Que le pratiquant soit à l’aise dans son corps et dans son esprit, conformément au projet éducatif.

Le cycle 1 est le tronc commun pour l’orientation sur deux parcours différents.

Soit le pratiquant reste dans le parcours loisir : cycle 1 cycle 1’ puis ados loisir, soit il s’engage dans le cursus d’apprentissage, cycle 1, cycle 2, cycle 3 et perfectionnement.

2.1.3 Objectifs du cycle 

Les objectifs du Cycle 1 et 1’ sont les mêmes.

Etre capable de faire des choix et de se projeter dans tel ou tel parcours.

Etre capable de prendre du plaisir à apprendre.

Etre capable de travailler en groupe et de respecter les autres.

2.1.4 Séance 

1h30

Les séances contiennent les notions suivantes.

Un temps d’accueil, de jeu (collectif et/ou de confiance et/ou de créativité), d’échauffement, d’apprentissage d’une technique (imposée), d’apprentissage d’une technique (au choix), d’un temps libre où le pratiquant fait ce qu’il veut, (même rien s’il le souhaite), et d’un retour au calme.

2.1.5 Socialisation 

Pas de spectacle pour les C1. Les parents seront conviés à une présentation d’atelier, qui pourra prendre des formes plus démonstratives.

Un collectif pourrait être mis en place pour clôturer cet atelier.

2.1.6 Le passage dun cycle à un autre 

Le passage du cycle 1 au cycle 1’ et à l’ados loisir s’effectue en fonction de l’âge du pratiquant, cycle 1 (6-8 ans), Cycle 1’ (9-11 ans) ados loisir (+12 ans).

Pour le passage du cursus cycle 1, 2, 3 et perfectionnement, il y a deux possibilités. Soit le pratiquant en fait la demande soit l’animateur lui fait la proposition. A partir du cycle 2 le pratiquant intensifiera son travail. Il lui sera demandé plus de rigueur, plus d’investissement. Il faut savoir que ce cursus est un engagement pour le pratiquant. (Voir détail ci-dessous).

 

 

2.2 Cycle 2

2.2.1 Pré- requis 

Avoir 8 ans ou plus, et en avoir fait la demande, ou avoir été sollicité par l’animateur.

2.2.2 Finalité 

Le cycle 2 est le portail d’entrée au cursus d’apprentissage. Nous aborderons un travail de préparation physique, souplesse et renforcement musculaire.

Mettre les corps dans une pluridisciplinarité afin qu’ils soient à l’aise pour tous les travails. (Manipulation d’objet, équilibre, acrobatie, aérien…). Laisser le pratiquant choisir sa discipline préférée et engager un travail de création.

2.2.3 Objectifs du cycle 

Etre capable de faire des efforts suivis

Etre capable de se dépasser

Etre capable de créer un enchainement de figures

Etre capable d’assimiler les principes de base de la sécurité.

2.2.4 Séances 

2h

Les séances contiennent les notions suivantes.

Un temps d’accueil, de jeu (collectif et/ou de confiance et/ou de créativité), d’échauffement, de préparation physique et d’assouplissement, d’apprentissage d’une technique (imposée), d’apprentissage d’une technique (au choix), d’un temps libre où le pratiquant fait ce qu’il veut, (même rien s’il le souhaite), et d’étirement. (Les étirements en fin de séances feront plus office de rituel afin de marquer la notion de pratique « hygiénique »). Des temps seront organisés pour une recherche artistique. Ils peuvent être relié aux jeux d’acteur, au rythme, à la recherche sur objet, à la mise en piste et à l’histoire de l’art.

2.2.5 Socialisation 

Chaque pratiquant pourra créer et présenter un numéro en public lors de la fête de fin d’année. Cette création pourra-t-être individuelle ou collective. Ce sera un travail personnel et original. L’animateur sera là pour accompagner la créativité en aucun cas pour diriger et mettre en scène

2.2.6 Le passage du cycle 2 au Cycle 3 

C’est l’enseignant du cycle qui propose le passage.

 

2.3 Cycle 3

2.3.1 Pré- requis 

Avoir pratiqué en cycle 2 pendant au moins un an et être sollicité par l’animateur.

2.3.2 Finalité 

Rendre le pratiquant autonome dans sa pratique du cirque.

Le cycle 3 est le moment où l’on se spécialise et où l’on aborde les différentes esthétiques artistiques.

2.3.3 Objectifs du cycle 

Etre capable d’assurer sa sécurité et celle des autres.

Etre capable de se rendre acteur de sa progression.

Etre capable d’avoir confiance dans ses capacités.

Etre capable de créer et d’interpréter un numéro.

2.3.4 Séances 

2 fois 1h30

Il y aura une séance consacrée à l’acrobatie et une séance consacrée à la spécialité du pratiquant.

Les séances contiennent toutes les deux les notions suivantes.

Un temps d’accueil, d’échauffement, de préparation physique et d’assouplissement, d’apprentissage de l’acrobatie ou de leur spécialité, et d’étirement.

En plus d’apprendre à faire, nous aurons à coeur de sensibiliser les pratiquants à bien faire. Pour cela une grande partie des séances sera consacrée à l’interprétation, à la conscience et à la précision du mouvement.

Des temps seront organisés pour une recherche artistique et nous solliciterons et accompagnerons les pratiquants pour aller voir des spectacles et rencontrer des artistes.

2.3.5 Socialisation 

En fin d’année les pratiquants pourront présenter un numéro ou créer un spectacle collectif. S’ils préparent des numéros individuels, ils s’insèreront tout de même dans une perspective plus grande et collective (le spectacle). Les pratiquants auront carte blanche en ce qui concerne les idées, l’enseignant fera le tri et accompagnera à la mise en scène.

2.3.6 Le passage du cycle 3 en perfectionnement ou en ados loisir

En fin de cycle 3 le pratiquant pourra choisir de passer soit en perfectionnement, soit en ados loisir.

 

3. Après 12 ans

A partir de 12 ans, les pratiquants pourront suivre un cursus en fonction de leur attente, de leur disponibilité et de leur motivation.

3.1 Le Perfectionnement

Contractualisation entre l’école de cirque et l’élève: l’école s’engage à donner les moyens de son ambition à l’élève. L’élève en retour s’engage à une démarche active et autonome dans son apprentissage. Il s’engage par ailleurs à suivre entièrement la démarche et la progression pédagogique de l’école.

3.1.1 Finalité

Amener le pratiquant à avoir une démarche artistique. Il est capable de créer et de défendre son travail. Il peut donner des conseils, aider à la mise en scène d’autres pratiquants. Il est autonome et sait aller chercher les ressources qu’il lui manque. Il a la base technique et artistique pour aller plus loin s’il le désir. (Bac cirque, formation professionnelle dans l’artistique ou la pédagogie).

3.1.2 Pré-requis

Avoir au moins12 ans et valider un cycle 3.

3.1.3 Objectif généraux 

Etre capable de participer activement à la création d’un spectacle et de défendre sa démarche artistique.

Etre capable d’avoir un regard critique sur une œuvre au delà du j’aime, j’aime pas.

Etre capable d’une rigueur de travail qui tende à l’accroissement de compétences, de connaissances et de savoirs.

3.1.4. Séances types 

3 fois 2h00

Il y aura une séance consacrée au travail chorégraphique/au jeu, une séance consacrée à l’acrobatie, et une séance consacrée à la spécialisation de chacun.

Les séances contiennent les notions suivantes.

Tronc commun : Un temps d’accueil, d’échauffement, de préparation physique, d’assouplissement, et d’étirement.

Séances :

1- Danse, écoute et contage de la musique, avec ou sans agrès. Préparation physique en lieu avec la danse. Jeu d’acteur, clown, avec un travail de plateau, d’improvisation théâtrale, de mise en situation de jeu avec ou sans agrès.

2- Acrobatie : dynamique, portés, trampoline…

3- Recherche technique et artistique en lien avec la spécialité de chacun.

3.1.5 Socialisation

Les pratiquants seront sollicités plusieurs fois au cour de l’année pour se produire individuellement et collectivement. Parades, présentations de numéros, participation à la création d’un spectacle pour le festival Circonova. (Pour ce dernier les pratiquants seront en situation d’interprètes, c’est à dire qu’ils seront au service d’un propos et d’un metteur en scène).

En fin d’année ils présenteront un spectacle de leur création.

3.1.6. Perspectives

Sans aller jusqu’à la notion de professionnalisation, nous laisserons entre voir au pratiquants les perspectives professionnelles du monde du cirque. Des informations régulières seront données sur les stages, formations et cursus dispensés par les autres structures d’enseigement.

 

3.2 Ados loisir

3.2.1 Finalité

Se faire plaisir en pratiquant le cirque tel qu’on peut, ou veut le pratiquer.

Le pratiquant vient pratiquer l’activité avec un engagement limité à la sécurité et au bon déroulement de celle-ci. Il se fixe ses propres objectifs qui ne seront pas discutés.

3.2.2 Pré-requis

A partir du collège

3.2.3 Objectifs généraux

Etre capable de se fixer des objectifs et de les atteindre.

Etre capable d’avoir confiance dans ses capacités.

Etre capable d’assurer sa sécurité.

3.2.4. Séances types 

2h00

Les séances contiennent les notions suivantes.

Un temps d’accueil, de jeu (collectif et/ou de confiance et/ou de créativité), d’échauffement, de préparation physique et d’assouplissement. Un temps d’acrobatie, d’apprentissage d’une technique (imposée), d’apprentissage d’une technique (au choix), d’un temps libre où le pratiquant fait ce qu’il veut, (même rien s’il le souhaite), et d’étirement. Des temps seront organisés pour une recherche artistique. Ils peuvent être relié aux jeux d’acteur, au rythme, à la recherche sur objet, à la mise en piste et à l’histoire de l’art.

3.2.5 Socialisation 

En fin d’année les pratiquants pourront présenter un numéro ou créer un spectacle collectif. Il n’y a aucune obligation de socialisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez l'info sur :